Le 18 février, Laetitia et Cyril prendront le départ du prochain 4L Trophy. Après vous les avoir présentés dans un précédent article, nous les retrouvons maintenant pour nous parler mécanique.

Pilote : Quelle a été l’étape suivante après avoir trouvé votre voiture idéale ?

Laetitia et Cyril : Le 3ème membre de l’équipage Solid’R4id était très sain au niveau mécanique. Nous avons pu faire l’ensemble de nos démarches avec et apprendre à la connaître de fond en comble.
Cela nous a permis de tester le confort inestimable des sièges de BMW série 1 installés à l’avant. Alors ça dénature un peu le côté ancien de notre 4L. Mais à l’époque faire 6000 km en 10 jours c’était peut être moins envisagé.
On a ainsi découvert un petit trou sous le tableau de bord qui nous apportait de l’eau quand la pluie tombait. Depuis nous y avons remédié !

Et participer au 4L Trophy, ça n’est pas que la recherche de partenaires ou d’idées originales pour communiquer et se faire connaitre.
A un moment, il faut mettre les mains dans le cambouis et préparer sa voiture de A à Z. Certaines choses avaient bien été faites par l’ancien propriétaire mais il restait encore beaucoup à faire.

main-cambouis-4L-trophy
Globalement on peut dire que notre 4L TL était dans son jus.

Avez-vous eu des surprises lors de cette inspection générale ?

Avec le recul, et au-delà des petits dérèglements que nous avions repérés, on ne s’est pas assez méfié. Dès que nous nous sommes mis à la révision complète de la voiture en Décembre, les complications sont apparues.

Préparer sa 4L pour le 4L trophy

Premier point le train arrière dont les longerons et les brancards ont du être refaits à neufs. C’était vicieux car la rouille n’était pas visible de l’extérieur. C’est seulement lorsqu’elle a été mise sur chandelle que nous l’avons découvert.

Et comme si ça ne suffisait pas d’autres traces de corrosion importante sont apparues à l’avant, au niveau des emplacements réservés pour le cric. Ça aussi on s’en serait bien passé ! De nombreuses “retouches” ont été apportées à notre 4L. Ainsi, le faisceau électrique a été entièrement refait ainsi que la distribution des différents éléments qui ont été ajoutés.

Mais on s’en est sorti ! Avec un soutien sans faille de Sébastien, un ami mécanicien qui a passé un nombre d’heures inimaginables sur notre véhicule. Sans sa précieuse aide mécanique, notre présence sur ce raid aurait certainement été tout autre.

Nous avons gagné de nombreux conseils mécaniques et d’entretien qui seront précieux pendant les différentes étapes du 4L Trophy. C’est sûr notre équipage Solid’R4id est prêt.